Centrale Paris anciens rugby club – CSPTT Paris Rugby : 25 – 12

Publié: 16 octobre 2011 par csptt75 dans 2011 - 2012, Matchs
Tags:,

Samedi 15 octobre 2011 – 15h – Stade de la Grenouillère
3e journée du championnat IdF des Clubs du samedi.

Pour Centrale PARC : 3 essais dont 2 transformés, plus 2 pénalités
Pour le CSPTT : 2 essais, dont un transformé

L’équipe de départ :
1. Louisy – 2. Flo – 3. Fred ; 4. La Mèche – 5. Hugues ; 6. Pierre A. (cap.) – 7. Tarlouze – 8. Davidostéo ; 9. Alexis – 10. Wass ; 11. Damien – 12. Philippe – 13. Pierre-Edouard – 14. Vinz ; 15. Sébastien

Les remplaçants :
16. Pépé ; 17. Sylvain ; 18. Greg ; 19. Thomas ; 20. Merluche ; 21. Mathieu ; 22. Lucas

Assistance au terrain et soins :
la Brink’s – Olive

Les supporters :
Les convalescents (Antonin, Fabien), la famille (Joris) et probablement quelques autres qui m’auront échappé

Le résumé :

Samedi 15 Oct. : 9h30
L’équipe a commencé à se rassembler dès le petit matin pour assister à la demi finale de la coupe du monde au HO!18. Nous nous en tenons au café et aux coquillettes pour le dej. Il faut dire que nous accédons en finale, certes, mais sans la manière… Nous refaisons le match et commençons à nous projeter dans le vrai match de la journée : Central PARC – CSPTT Paris Rugby.
Les forfaits de dernières minutes de Pat et Franck ont propulsé Greg et Lucas sous les sun light non pas des projecteurs mais du soleil radieux de l’été indien qui baignait le Parc de Sceau et le stade de la Grenouillère.
Le combat s’annonce âpre contre nos bonnes vieilles connaissances de Centrale. Clém, transfuge centralien, le bras en écharpe depuis une semaine est le premier de nos spectateurs. Il est accompagné de Joris, indéfectible soutien de ses 2 frangins alignés dans le XV de départ. Nous comptons aussi sur la présence d’Antonin, coupeur d’orange officiel et Fab. Oliv est venu coacher les gros et Cotta s’occupe des gazelles.
Les verts prennent le coup d’envoi et viennent s’installer chez nous. Ils sont stratèges, et leur 10 distribue intelligemment le jeu. Plusieurs fois, il tente de nous prendre à revers par un petit coup de pied par dessus. Peu après le coup d’envoi une entrée présidentielle sur le coté d’un ruck placé au centre nous coutent les 3 premiers points de la partie. Les verts reviennent jouer chez nous et marquent un essai petit coté qui ne sera pas transformé.
L’heure du réveil a sonné. Les rouges lèvent la tête et font maintenant le siège de l’embut vert. Et malgré l’impunité des hors-jeux, des gros écroulés sur nos rucks, nous franchissons une première fois la ligne d’embut. Essai refusé à la surprise générale, mais nous ne disposons pas de la vidéo pour confirmer. Peu après, David perce le rideau vert et échoue en touche à 7 mètres de la terre sainte. Les temps de jeu se succèdent devant comme derrière et les verts sont aux abois. Nous ressortons la gonfle d’un ruck quand un large surnombre à l’aile est gâché par un centralien qui (par hasard ?) en se repliant interfère dans la passe  9-10. Rien n’est sifflé… enfin l’arbitre siffle une pénalité mais pas pour une position de hors jeu vert ou un talonnage à la main : c’est contre nous que ça tombe. Nous n’avons pas encore ouvert notre compteur. 25 minutes de domination stérile. Nous voila à la 42eme sur un 8-0, mais l’arbitre laisse le temps courir.
46eme minute de la première mi-temps, les verts refont une brève incartade chez nous. Constituent un maul dont le ballon se détache avant d’y retourner (contact non signalé par l’arbitre) lequel maul s’écroule dans notre embut. Transformé.
15-0 à la mi-temps.
Sylvain et Mathieu entrent pour Louisy et Vinz. Les coaches remontent les gars qui ont la gnac. Le coup d’envoi de la reprise est directement mis en touche par Wass et ils prennent la mélee au centre. Introduction dans les pieds des 2ndes lignes non signalée !
Qu’importe, nos braves guerriers rouge et noir reprennent le siège du camp adverse. Merluche et Thomas relèvent Pierrot et XXX. Le sang neuf fait la différence : à l’issue d’une séance de pick and go nous gratifiant de nos premiers points : 15-5. Transformation manquée par Wass. Sur le renvoi Tarlouze se fait sanctionner une faute qui n’existe plus dans les règles depuis 1 an, mais qui offre tout de même 3 point de plus aux verts qui sont tout de même de plus en plus fébriles. Oliv fait son dernier changement et leur envoi Pépé. L’effet est quasi instantané, nous enchainons un second essai plus ou moins transformé par Wass 18-12. Les verts jusqu’ici si ordonnés et disciplinés commencent à chahuter les mauls et mêlées, s’en prenant à notre vénérable ancien.
Leur Toutoune de 12 remonte encore quelques balles et les revoilà dans notre camp mais nous avons mis les barbelés. L’arbitre nous pénalise une nouvelle fois d’un bras cassé pour une entrée en mêlée qui n’était pas à son goût. La balle part vite à l’aile et déborde nos gazelles pour un ultime essai qui nous prive du point de bonus défensif : fin du match : 25-12. C’est assez mal payé, mais on s’est fait plaisir et on a trouvé un CS à la figure des beaux jours alors continuons sur notre lancée et à mercredi pour retravailler tout ça.
Caramels&John Milton
Merluche
Publicités
commentaires
  1. vinz dit :

    Merci pour le résumé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s